Brights notables

Selon le dictionnaire anglais Harrap’s, « bright » signifie :

1) qui émet ou brille avec beaucoup de lumière
2) (pour une couleur) vive et claire
3) (pour une personne) animé, plein d’entrain, de bonne humeur, allègre
4) (pour une personne) qui apprend et comprend vite
5) (pour une personne) pleine d’espoir et de potentiel.

Le dictionnaire américain Merriam Webster pour sa part, définit « bright » par :

1) qui brille, radieux
2) illustre, glorieux
3) intelligent, astucieux
4) animé, plein d’entrain, de bonne humeur, allègre.

Toute personne de bonne foi va convenir que selon ces définitions, l’aspect « lumière » domine dans ce terme et que ce n’est que par analogie qu’interviennent les aspects « intelligence » et « projection positive vers l’avenir ».

Dès le lancement du mouvement bright au printemps 2003 la droite religieuse américaine, dont l’influence dans les média est considérable, a crié sur tous les toits que l’adoption du terme bright par les non-croyants constituait une insulte à l’intelligence des croyants. Les Rush Limbaugh, Jerry Falwell, Pat Robertson et compagnie ont crié si fort et si bien déchiré leurs vêtements qu’ils ont presque éclipsé le sens réel du mot bright qui traite avant tout de lumière par opposition à obscurité.

Quoiqu’il en soit, bon nombre de non-croyants se sont laissé donner mauvaise conscience par les rugissements indignés de ceux qui se donnent sans broncher le titre de révérend quand ce n’est pas celui d’honorable révérend. Et pourtant, personne de bonne foi ne prétend que ces titres impliquent que ceux qui ne partagent pas les croyances des révérends ne soient pas dignes de respect!

Cette molle façon de s’écraser devant l’indignation des religieux au sujet d’une épithète qui ne les concerne même pas, démontre à quel point il est grand temps que les athées de tout acabit s’unissent politiquement pour réclamer la place qui leur revient dans la société.

C’est à nous à définir le sens de lumière et d’espoir que l’on veut donner au terme bright. Ce serait une lâcheté de plier l’échine devant le procès d’intention que nous font ceux qui craignent le regroupement des non-croyants.

Heureusement, de plus en plus de personnes refusent de s’en laisser imposer par les cris outragés de la droite bien pensante et adoptent avec fierté l’étiquette bright dans son sens premier qui a trait à la lumière de la science et de la raison qui conduit à la paix par opposition à l’obscurantisme des dogmes qui rend la guerre inévitable.

J’ajoute cette page à notre site pour rendre hommage aux plus notables de ceux qui ont le courage de former le fer de lance de notre mouvement vers des valeurs humanistes qui font passer l’homme avant des entités surnaturelles imaginaires.

BarilD 

Daniel BARIL est un bright

Le journaliste, anthropologue et militant laïque Daniel Baril enseigne l’anthropologie des religions a l’université de Montréal. En 1976, il participe à la fondation de l’Association québécoise pour le droit à l’exemption de l’enseignement religieux (AQADER), qui devint le Mouvement Laïque québécois en 1981, dont il fut souvent et est présentement le président. En 1985, il écrit le best-seller :Les mensonges de l’église catholique qui eut un retentissement considérable en faveur de la séparation de l’Église et de l’État au Québec. Il a participé à d’innombrables colloques, débats et conférences sur la laïcité et publié autant d’articles de fond sur le même thème dont, entre autres :
La place de la religion... (oct. 1998)   La laïcité pour nous protéger... (avr. 2003)   Secularism is an expression of Humanism (Feb. 2003)  
Article sur les brights : L’affirmation bright est un geste politique (oct. 2004)

BraunC 

Claude BRAUN est un bright

Brillant chercheur au Centre de Neurosciences de la Cognition de l’UQÀM, le Docteur Claude Braun s’intéresse principalement à la neuropsychologie expérimentale des relations entre les hémisphères et à la neuropsychologie du développement (lésions précoces, troubles neurogénétiques). Ses autres intérêts incluent la neuropsychiatrie, la spectroscopie en résonance magnétique, la neurologie du comportement et l’épistémologie.

Site professoral : http://www.unites.uqam.ca/cnc/fr/profs/braun.htm
Article : L’humanité, ça s’assume

BricmontJ 

Jean BRICMONT est un bright

Professeur de physique théorique à l’Université de Louvain en Belgique, ses recherches portent principalement sur la physique statistique.

En 1997, il écrit avec Alan Sokal l’ouvrage controversé : Impostures intellectuelles contre le postmodernisme, en 2001, le traité : Chance in Physics et en 2003, avec Régis DEBRAY : À l’ombre des lumières qui traite de la difficile interface entre les mondes littéraires et scientifiques.

Jean Bricmont est président de l’ Association française pour l’information scientifique (AFIS) depuis 2001.

Dawkins R 

Richard DAWKINS est un bright

Le biologiste évolutionniste Richard Dawkins occupe la chaire « Charles Simonyi » de compréhension publique de la science du département de Zoologie de l’université d’Oxford et est « Fellow » du New College. Il est l’auteur des ouvrages suivants entre autres : The Selfish Gene (1976, 2d ed. 1989), The Extended Phenotype (1982), The Blind Watchmaker (1986), River out of Eden (1995), Climbing Mount Improbable (1996) et Unweaving the Rainbow (1998).

Site web officieux : http://www.world-of-dawkins.com/default.asp
Site sur les mèmes : http://cscs.umich.edu/~crshalizi/Dawkins/viruses-of-the-mind.html
Article sur les brights «  The Future Looks Bright » publié dans The Guardian juin 2003

Dennett D C 

Daniel C. DENNETT est un bright

Le philosophe Daniel Clement Dennett dirige le centre d’études cognitives de l’université Tufts où il est également distingué professeur des arts et sciences. Il est l’auteur des ouvrages suivants, entre autres : Content and Consciousness (1969), Brainstorms (1978), Elbow Room : The Varieties of Free Will Worth Wanting (1984), The Intentional Stance (1987), The Mind’s I (co-auteur avec Douglas R. Hofstadter 1981), Consciousness Explained (1991), Darwin’s Dangerous Idea (1995) et Freedom Evolves (2003)

Site web : http://ase.tufts.edu/cogstud/~ddennett.htm
Site sur Freedom Evolves : http://www.human-nature.com/nibbs/03/dcdennett.html
Article sur les brights : The Bright Stuff (juil. 2003)

FinleyR 

Reginald FINLEY est un bright

Ancien militaire, le jeune commentateur radiophonique Reginald Finley est connu dans le cyberespace pour son populaire programme de radio en ligne « The Infidel Guy » qu’il adresse tout particulièrement à la communauté noire qui semble être très vulnérable à la manipulation par les gourous de la foi aveugle.

Alors que les grands média semblent être de plus en plus entre les mains de la droite chrétienne et bien pensante aux USA, Reginald est un bon exemple de la réaction contre l’abrutissement collectif que l’Internet rend possible à peu de frais.

Reginald a mis sur pied un réseau de 16 radios athées en ligne. Il milite également au sein du Council of Secular Humanism, de la Freedom from Religion Foundation et de la Atlanta Freethought Society.

JobertG 

Georges JOBERT est un bright

Né en 1925, Georges JOBERT a été professeur de Géophysique à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI, France) et directeur scientifique du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) de 1966 à 1971, puis directeur de l’Institut de Physique du Globe de Paris. Il est correspondant de l’Académie des sciences.

Ses recherches ont porté sur les ondes sismiques, les marées terrestres, les propriétés physiques de l’intérieur de la Terre et des planètes terrestres, les problèmes inverses. Il a dirigé, avec le Pr. Jean Coulomb, la rédaction du Traité de Géophysique interne (1973).

Il est membre du conseil d’administration de l’Union Rationaliste et délégué de l’ UIHL / IHEU à l’UNESCO

KurtzP 

Paul KURTZ est un bright

Paul Kurtz est professeur émérite de philosophie à la New York State University à Buffalo, fondateur et président du Committee for the Scientific Investigation of Claims of the Paranormal (CSICOP), du Council for Secular Humanism, du Center for Inquiry, Transnational et de Prometheus Books. Il est aussi éditeur en chef de la revue Free Inquiry et fut co-président de la International Humanist and Ethical Union (IHEU). En outre, il est Fellow de la American Association for the Advancement of Science et président de la International Academy of Humanism. Paul Kurtz a publié plus de 650 articles et écrit ou édité plus de 40 livres.

Biographie sur le site du Council for Secular Humanism

MorgentalerH 

Henry MORGENTALER est un bright

Juif polonais d’origine, il survit aux camps d’Auschwitz et de Dachau et arrive au Canada en 1950 où il pratique la médecine à l’hôpital général de Montréal à partir de 1955 où il se consacre à la planification familiale. En tant que président de la Société des humanistes de Montréal, il demande au Comité permanent de la santé et du bien-être social à la Chambre des communes d’éliminer la loi interdisant l’avortement. Arrêté plusieurs fois, il persiste dans sa lutte jusqu’à ce que la Cour suprême du Canada abroge la loi qui interdit l’avortement en 1984, du fait qu’elle contrevient à la Charte canadienne des droits et libertés. Il établit ensuite des cliniques d’avortement un peu partout au Canada. Il fut nommé Humaniste de l’année par l’Association canadienne des humanistes en 1973 et par la American Humanist Association en 1975. Son courage et persistance furent reconnus par d’innombrables organismes dont le Mouvement laïque Québécois qui lui a décerné le prix Condorcet en 1994.

Site web : Cliniques Morgentaler
Article biographique : http://www.theglobeandmail.com/series/morgentaler/

Newdow M. 

Michael NEWDOW est un bright

Aux États Unis, les enfants déclament le serment d’allégeance suivant chaque matin dans toutes les écoles. «  I pledge allegiance to the flag of the United States of America, and to the Republic for which it stands, one Nation under God, indivisible, with liberty and justice for all ». Michael Newdow est le courageux citoyen qui a engagé en 2002, des procédures juridiques pour faire enlever les mots « under God » pour éviter à sa fille l’obligation de reconnaître dieu. (Ces mots avaient été ajoutés par la droite religieuse au comble de la paranoïa McCarthyiste en 1954.) La cause « under God » a cheminé jusqu’à la Cour suprême qui l’a rejetée prétextant que Newdow n’avait pas la garde légale de sa fille. Newdow n’a pas gagné mais il a comparé la discrimination à l’égard des athées à celle faite aux noirs en demandant si les mots « under white people » seraient aussi acceptables que « under God ».

Site sur la cause « under God » : http://www.restorethepledge.com/

Le bright Michael Newdow entreprend maintenant une campagne contre la discrimination à l’égard des athées, des agnostiques et autres non-croyants et demande l’appui de ceux qui en ont souffert.

Site sur la campagne anti-discrimination : http://www.the-brights.net/bias_example.htm

PeckerJC 

Jean-Claude PECKER est un bright

Né en 1923, Jean-Claude Pecker fut professeur au Collège de France 1964–1988), président de la Société Astronomique de France (1973–1976), directeur de l’Institut d’astrophysique de Paris (1972–1979) et président de l’ Association française pour l’information scientifique (AFIS 1999–2001). Il est présentement membre de l’Académie des sciences, secrétaire général de la International Astronomical Union et secrétaire de L’Académie internationnale d’humanisme.

Il est l’auteur d’innombrables articles scientifiques ainsi que des ouvrages suivants entre autres : Le Ciel (1959), Astrophysique générale (avec Schartzman 1959), Astronomie expérimentale (1969), Les laboratoires spatiaux (1969), Papa, dis-moi, qu’est-ce que c’est que l’astronomie (1971), Clefs pour l’astronomie (1981), Sous l’étoile Soleil (1984), Astronomie Flammarion (Dir.1986), Pour comprendre l’univers (avec Delsemme & Reeves 1988), L’avenir du Soleil (1990), Le promeneur du Soleil (1992), Le Soleil est une étoile (1992), Understanding the Heavens (1999).

Honneurs : Cmdr Légion d’honneur, Gd.Officer Ordre Nat. Mérite, Cmdr Palmes Acad.; Prizes : Forthuny (Ac.Sc.Paris), Manley-Bendall, Stroobant (Ac.Roy.Belgium), Jean Perrin (Soc.Fr.Phys.), Lodén (Astr.Soc. Uppsala, Sweden), Trois-Physiciens, Union Rationaliste(1983), et autres. Médailles : d’argent du CNRS, Janssen (Soc.Astron.Fr.), Janssen (Soc. Fr.Photogr.), ADION et autres.

Notes biographiques :
http://www.college-de-france.fr/site/ins_pro/p1000201306754.htm

Randi J 

James RANDI est un bright

L’illusionniste de renommée internationale James Randi a consacré toute sa carrière à démystifier les prétentions pseudoscientifiques, paranormales, occultes et surnaturelles. La James Randi Educational Foundation qu’il a fondé poursuit son oeuvre et offre un million (1 000 000) de dollars américains à quiconque ferait la preuve de l’existence du moindre phénomène paranormal. Il est l’auteur des ouvrages suivants, entre autres : Flim-Flam! (1982), The Faith Healers (1987), The Mask of Nostradamus (1990) et Encyclopedia of Claims, Frauds, and Hoaxes of the Occult and Supernatural (1995).

Article sur l’homéopathie

Shermer M 

Michael SHERMER est un bright

Michael Shermer détient une maîtrise en psychologie et un doctorat en histoire des sciences et est « Fellow » de la Linnean Society de Londres. Il a fondé la revue Skeptic publiée par la Skeptics Society dont il est administrateur. Il contribue une chronique à la revue Scientific American et anime une série de conférences sur le scepticisme à Caltech. Il est l’auteur des ouvrages suivants, entre autres : Teach Your Child Science (1989), Why People Believe Weird Things (1997), How We Believe (1999), The Borderlands of Science (2002), The Science of Good and Evil (2004).

Michael Shermer s’est exprimé comme suit sur le choix du terme bright dans son article «  Brights Come out of the Closet » d’août 2003 :

Bright is a good word. It means "cheerful and lively," "showing an ability to think, learn, or respond quickly," and "reflecting or giving off strong light." Brights are cheerful thinkers who reflect the light of science, reason, and tolerance for all, both Brights and non-Brights. I believe that the long-term future of humanity rests in the hands of those who embrace a naturalistic worldview and a secular society (regardless of what personal religious beliefs are embraced by individuals within the society). Our future is bright.

Sa page web : http://www.skeptic.com/director.html