Foire Aux Questions

 

1) Qu´est-ce qu´un bright ?
2) N´est-ce pas arrogant d´avoir choisi ce mot de « bright » ?
3) Pourquoi l´avoir conservé en langue anglaise ?
4) Qui est un bright ?
5) Combien ça coûte ?
6) Le réseau international des brights, qu´est-ce que c´est ?
7) Le réseau international des brights, qu´est-ce que ce n´est pas ?
8) Comment participer aux forums ?
9) Puis-je initialiser mon propre réseau ?

 

 

 

 

1) Qu´est-ce qu´un bright ?

Le nom bright [nom commun de la langue anglaise], désigne un individu dont la perception du monde est naturaliste, c'est-à-dire libre de tout élément surnaturel ou mystique. Les brights fondent leur éthique et leur comportement sur une compréhension naturaliste de l´univers selon laquelle la réalité est gouvernée par des lois naturelles par opposition à surnaturelles. Voir aussi l'article sur le Mouvements des Brights sur Wikipédia.

Retour à la liste de questions

 

 

 

 

2) N´est-ce pas arrogant d´avoir choisi ce mot de « bright » ?

Le nom bright est un substantif tiré d´un adjectif anglais. La famille générique de signification de cet adjectif est relative à la « brillance » et à « l´éclat » d´astres comme le Soleil et les autres étoiles ou de métal poli qui reflète la lumière. De cette signification matérielle initiale ont dérivé des sens figurés, connotés positivement (car la chaleur et la lumière du Soleil sont perçus positivement par les êtres humains), permettant de qualifier le caractère particulièrement clair ou brillant d´un exposé, le caractère d´un individu à l´intelligence particulièrement vive, mais aussi des ambiances chaleureuses.

De façon explicite, Paul Geisert, créateur du substantif bright, a toujours fait référence aux Lumières, de même qu´il a toujours attiré l´attention sur la nécessité d´utiliser le nom et non l´adjectif dans la communication du mouvement bright. Ainsi, dans le message qu´il a adressé au groupe des brights de France, il écrivait: « Perhaps you know that the noun brights was chosen because of its ties to the Enlightenment (“bright” was never meant to mean “intelligent”) ».

Le terme bright peut être contesté par ceux qui choisissent de n'y voir que son sens dérivé mais le choix d´un mot neutre que personne ne remarque ni ne mémorise, ne serait pas plus efficace dans un objectif de visibilité. Par ailleurs, les brights seraient bien masochistes de regretter d´avoir choisi un mot qui traduit littéralement leur filiation aux Lumières et qui est connoté positivement de multiples manières.

Retour à la liste de questions

 

 

 

 

3) Pourquoi l´avoir conservé en langue anglaise ?

Les mots ou expressions pour désigner les individus portant un regard non religieux, et, plus généralement, naturaliste* sur le monde sont légion. Le plus souvent ils traduisent explicitement : athée, agnostique, etc., ou implicitement : libre-penseur, sceptique, etc. ; une inscription en « négatif » par rapport aux idéologies irrationnelles et religieuses. Le mot bright a été forgé pour permettre une définition claire unifiant toutes ces dénominations sous une expression-bannière concise et facilement mémorisable.

Le premier argument en faveur de conserver le mot bright en anglais, c´est la reconnaissance de son aptitude à devenir un mème retenu et utilisé facilement partout sur la planète. Ce pari est gagné comme l'indique l'établissement de foyers Brights en Corée, en France, en Italie et au Québec.

Le second argument est que le mot bright a été inventé par des anglophones. Alors que nous continuons à parler dans le monde entier du mouvement alémanique die Aufklarung sans juger utile de le traduire, alors que le monde entier continue à se référer aux Lumières, en français, pourquoi refuserions-nous aux anglophones la reconnaissance de l'heureuse initiative des brights ? 

Bien sûr, nous ne saurions ignorer l´agacement de nombreux francophones au regard de l´impérialisme états-unien, mais ferons-nous l´insulte aux brights états-uniens de les assimiler aux fondamentalistes religieux qui dictent leur loi aux USA ? N´est-il pas plus judicieux au contraire d'appuyer la lutte qu'ils mènent dans leur pays en accélérant le développement du mouvement bright partout sur Terre ?

retour à la liste de questions

 

 

 

 

4) Qui est un bright ?

Quiconque se reconnaît dans la définition et dit : « Je suis un bright » est un bright.

Le nom « bright » est un terme générique très large qui comprend toutes les dénominations (athées, agnostiques, libres-penseurs, panthéistes, rationalistes scientifiques, etc.), compatibles avec la définition minimaliste des brights. Un bright peut préférer se présenter sous une de ces dénominations qui lui serait personnelle, ou simplement comme « n´adhérant à aucune religion ». Sont aussi des brights ceux qui ont cessé de croire à l'existence d'un monde surnaturel mais qui qui tiennent à conserver les aspects identitaires, culturels ou rituels de leur ancienne religion.

Ceci dit, celui qui reconnaît être un bright a trois choix selon son tempérament et sa situation particulière :
a) il peut rester un bright secret et suivre l'évolution du mouvement sans s'exprimer
b) ou bien devenir un bright anonyme en s'inscrivant comme bright sous le sceau de la confidentialité
c) ou encore, il peut choisir d'être un bright actif et militant qui multiplie les occasions d'augmenter la visibilité du mouvement.

Retour à la liste de questions

 

 

 

 

5) Combien ça coûte ?

Rien du tout ! Il n'y a pas de cotisation. Les brights constituent un réseau Internet d´individus regroupés autour de foyers locaux, Corée, France, Italie et Québec dont l'action s'inspire des orientations générales définies par le premier foyer bright établi par Paul Geisert et Mynga à Sacramento. Ces foyers sont animés principalement par des bénévoles et leurs frais sont couverts par des donations volontaires. Le foyer central de Sacramento est reconnu comme organisme sans but lucratif d'intérêt public jouissant de dégrèvements fiscaux aux USA, mais ce n'est pas le cas de Brights Québec présentement.

Retour à la liste de questions

 

 

 

 

6) Le réseau international des brights, qu´est-ce que c´est  ?

Le réseau international des brights est constitué d´individus qui s'identifient comme brights et qui s´enregistrent pour être comptés comme brights pour réclamer les mêmes droits que ceux dont jouissent les non-brights* dans leurs pays respectifs.

Les brights du réseau doivent en principe s'enregistrer à la fois auprès de leur foyer bright local, France, Italie, Québec, et auprès du foyer central de Sacramento qui a lancé le mouvement.

Le réseau est présentement articulé autour des foyers suivants que vous pouvez rejoindre par courriel.

NOM
SITE
COURRIEL
Brights Central http://www.the-brights.net the-brights@the-brights.net
Brights Corée http://www.brightskorea.net  
Brights France http://brightsfrance.free.fr info@brightsfrance.free.fr
Brights Italie http://digilander.libero.it/brightitalia bright.italia@email.it
Brights Québec http://brightsquebec.org info@brightsquebec.org
Brights UK http://www.smartgroups.com/group/group.cfm?GID=2438066 brightsuk-owner@smartgroups.com
     
     
     

Plus la visibilité du réseau international sera grande, moins risquée sera la situation des brights dans les pays  encore soumis à des religions ou des idéologies d´État, et plus faible sera la tentation des politiciens à satisfaire ceux qui présentent des hypothèses surnaturelles pour soutenir leurs orientations.

Retour à la liste de questions

 

 

 

7) Le réseau international des brights, qu´est-ce que ce n´est pas ?

Les brights enregistrés auprès du réseau brights, ne prétendent à rien d'autre que le fait qu'ils se reconnaissent dans la définition d´un bright. Chacun ou chacune des brights du réseau développe ses propres points de vue et convictions à l'intérieur de sa propre perception naturaliste du monde.

De toute évidence, les brights auront des convergences sur un certain nombre de sujets, mais ces convergences ne sauraient fonder une quelconque « pensée bright » ou « philosophie bright », voire quelque « culte bright » qui aurait ses dévots et ses clercs.  Ainsi, chacun conserve l'entière maîtrise de sa perception personnelle de l'univers et peut légitimement se considérer un bright tant que cette perception ne contient pas d'éléments surnaturels.

De même, un bright ne saurait présumer que les autres brights partagent ses positions. Ainsi un bright, ou un groupe de brights, ne saurait prétendre s'exprimer au nom des brights dans leur ensemble ou d'une des branches du réseau. Quand un bright s'exprime, il n´engage que lui-même et non les autres brights du réseau. Cela vaut pour l´ensemble de ceux qui contribuent à l´animation du réseau, que ce soit ici à Brights Québec, à Brights France, à Brights Italie ou même à Brights Central.

Enfin, le réseau brights  n´est pas un réseau associatif. Il n´interfère en aucune manière, ni en compétition, ni en convergence, avec aucune des associations constituées de brights qui existent ou qui viendraient à exister.

Retour à la liste de questions

 

 

 

 

8) Comment participer aux forums ?

Le réseau des brights comprendra bientôt quatre forums francophones :
–  forum du site Brights Central (la version française se fait attendre)
– groupe Yahoo-Montréal et
– groupe Brights France sur Yahoo également.

Vous pouvez aussi participer aux forums anglophones dont :
–  forum du site Brights Central
–  forum du site Brights UK

 

N´oubliez pas, avant de participer à ces forums, de vous enregistrer comme bright sur Brights Québec et sur Brights Central. Le mouvement a besoin de votre adhésion.

Retour à la liste de questions

 

 

 

 

9) Puis-je initialiser mon propre réseau ?

Oui, vous y êtes fortement encouragés car c'est la propagation par contagion et imitation du mème « bright » qui pourra améliorer la situation de tous les brights sur terre.

Parlant pour le foyer Brights Québec, vous êtes invités à copier et modifier tout ce qui peut vous être utile pour mettre sur pied un nouveau foyer bright adapté à la réalité de votre milieu.

Le réseau des brights n´est pas hiérarchisé mais chaque foyer, ou plate-forme informatique locale, doit observer les principes et orientations opérationnelles définies par le premier foyer, Brights Central de Sacramento.

Retour à la liste de questions

 

 

 

 

* naturaliste [adjectif] : considérant que la réalité est gouvernée par des lois naturelles (par opposition à surnaturelles).

"